DivRadio

100% diversité

Morceau actuel

Titre

Artiste

Émission actuelle

Émission actuelle


Charte de DivRadio


Notre Charte


LA CHARTE DE RADIO DIVRADIO

Après avoir obtenu la légalisation des radios libres, après avoir mené une lutte acharnée pour faire vivre nos projets alternatifs, critiques et différents sur les ondes, nous avons réussi à obtenir l’attribution d’une fréquence pour un projet authentiquement associatif, libre, indépendant et interculturel.

Divradio, libre, Autonome, alternative et pluraliste.

Divradio est libre, pluraliste, indépendante. Elle défend la liberté d’expression, promeut l’analyse critique des enjeux sociaux, politiques, et culturels de la société. Elle donne la parole au public populaire et favorise la diversité culturelle. Divradio et son site Divradio.be proposent un espace de paroles où ceux qui s’expriment ne sont pas jugés. Elle s’interdit la censure et la moralisation.

Divradio ne peut se subordonner en aucune façon ni à un parti politique, ni à un syndicat, ni aux mandataires publics. Divradio veut jouer un pôle particulier dans le tissu associatif.

Divradio ne poursuit aucun but lucratif. Elle ne se soumet pas au contrôle direct ou indirect de sociétés d’intérêts économiques, commerciaux et financiers. Le cas échéant, les ressources en provenance du sponsoring et de la publicité doivent rester subordonnées par rapport à d’autres types de ressources. Elles ne peuvent avoir aucune influence sur la conception et le contenu de la programmation.

Divradio ne veut pas imiter ou reproduire en petit ce qui se fait dans les radios privées commerciales ou publiques. Elle a la vocation de rechercher une programmation alternative, décentralisée et originale. L’information y constitue un élément essentiel.

Les auditeurs sont perçus non comme des consommateurs d’idées reçues et des productions de l’industrie culturelle, mais comme des individus intelligents et actifs, eux-mêmes aptes à l’expression et à la création. Divradio n’est pas une radio de professionnels, mais fait profession de compétence, rigueur et exigence pour que l’outil soit utilisé le plus qualitativement possible.

Ouverte mais responsable :

La radio tient à un fonctionnement limpide et souple, une structure pluraliste, qui veut éviter la bureaucratisation et qui tend, au travers de toutes ses initiatives, à favoriser la prise de responsabilité. Libres dans l’élaboration des émissions dont le principe a préalablement été soumis à l’approbation de l’Assemblée Générale, les animateurs ne sont pas jugés à priori, mais la discussion autour des sujets et bilans des émissions est vivement recommandée …

La radio refuse les spécialisations figées: les ” rentes de situation ” et s’appuie sur la complémentarité et la solidarité pour développer et faire avancer le projet dans son ensemble.

UNE RADIO D’EXPRESSION

Une radio interculturelle :

Il existe à Verviers une véritable mosaïque de communautés différentes ainsi que des phénomènes de rejet, voire de racisme. La radio ne vise ni à devenir une juxtaposition de ces communautés, ni à l’expression de l’une d’elle, ni à fortiori à être l’expression de toutes.

Elle ouvre grand sa porte à chacun, elle favorise l’expression des différentes cultures, mais elle vise à faire se rencontrer, se confronter les différentes et les identités. C’est une radio conviviale, interculturelle.

Esprit de tolérance :

La radio souhaite parvenir à une expression fondée sur la diversité des opinions, elle respecte et favorise l’expression de tous sur la base de l’accord avec la présente plateforme, et dans le respect des statuts. Dans ses relations aux auditeurs, elle suscite un rapport actif : le droit à la prise de parole su l’antenne es ouvert à chaque débat, la radio s’implique et intervient …

Auditeurs et animateurs ont le droit de réponse.

Dimension associative :

Il existe dans la Wallonie une multitude de groupes, d’associations, qui éprouvent le besoin de s’exprimer ; existe aussi, de manière informelle, des courants de pensée, des mouvances sociales, porteuses de révoltes, de ruptures, de projets …

La radio agit avec et en direction d’elles, favorisant les interventions, la participation aux émissions …

La radio doit être un lieu de rencontre et d’échange. Elle doit être le lien.

Diversité :

En conclusion, la radio développe les différents styles correspondants au pluralisme social, culturel, idéologique et politique de son projet, dans le respect mutuel.

C’est un espace de tolérance, un lieu d’expression, un lieu de création… et elle n’hésite pas à être aussi un lieu de divertissement.

UNE RADIO ALTERNATIVE

Pour les droits de l’homme :

La radio s’engage contre tous les systèmes d’exploitation et d’oppression, pour l’émancipation de l’humanité, pour le droit des hommes et des femmes !

Pour témoigner des luttes, des moments de résistance des solutions de tous ceux qui ont sont écrasés, de leur combat, de leur rêve d’une autre société, d’un monde différent. C’est une radio qui n’a pas peur de se pencher sur les problèmes de la planète et d’en parler : que ce soit ici en occident ou dans le tiers monde.

Pour la communication sociale :

À travers la radio s’expriment les caractères contradictoires et multiples d’une réalité locale étouffée, en donnant la parole aux opprimés, aux cultures différentes. A ceux qui habituellement ne l’ont pas.

Pour vivre ces projets alternatifs, faire connaître et produire la culture alternative, musicale, artistique, sociale, reflet de ces mouvements.

Une radio péri-urbaine

Divradio fait référence à diversité culturelle et le vivre ensemble. Divradio refuse autant les ghettoïsations et les intégrismes que l’intégration des cultures comprises comme assimilation au modèle dominant. Elle se veut reflet et agent actif des réalités sociales et culturelles dans un contexte inégalitaire. Elle se veut vecteur de progrès social et d’émancipation des individus. Elle met en avant le respect des droits de l’homme et des valeurs démocratiques dans la recherche d’une société plus humaine, plus juste, plus égale. Elle entend en particulier être active pour éviter le développement de la Belgique en société duale et pour contrecarrer les mécanismes d’exclusion sociale. Elle ouvre ses portes aux porteurs d’expression des catégories défavorisées, celles-là même qui ont moins que d’autres la possibilité d’accès aux médias.

Promotion des productions intellectuelles

Les organisations de l’éducation permanente jeunes et adultes organisent des réflexions, des moments de rencontres producteurs de savoir. Notre site « divradio.be » offre un espace pertinent pour relayer, annoncer et diffuser les conférences des organisations. Le participant qui revient d’une conférence, d’un colloque… doit être assuré qu’il pourra réécouter l’un ou l’autre exposé dans un délai annoncé dans un temps rapide.

 


Défiler vers le haut